samedi 28 février 2009

L'affiche de l'exposition de JJ SANCHEZ

mardi 24 février 2009

GAZOULE version II

Version II de Gazoule le roi des fées. Remarquez le gros travail réalisé sur le trône et les jambes depuis la présentation de la première partie du dessin le 21 janvier 2009. Avec l'encadrement on a l'impression d'assister à la naissance d'un véritable portrait.

samedi 21 février 2009

Le Marquis étape II

Voila la version II du Marquis. Seul les étoiles doivent être finalisées.

mercredi 18 février 2009

Maître des Cieux II Page 14

Page 14 : Renouveau

Case 1 : Le marquis rentre dans un petit salon de lecture ou la Marquise Renée-Pélargie prend le thé avec deux de ses jeunes et jolies dames de compagnie. Une atmosphère de luxe se dégage de la petite pièce. Les trois femmes regardent le Marquis qui est de plus en plus jeune avec un très léger teint hâlé et qui dégage toujours autant de charisme. Les femmes boivent ses paroles. Une pipe a eau est visible dans un coin. La marquise a une cigarette allumée au bout d’un grand fume cigarette. Une légère fumée emplie la pièce et donne un léger voile gris aux couleurs de la case.
Le marquis : « Nous allons organiser une grande soirée pour annoncer notre retour chez les grands de ce monde. Notre isolement n’a que trop duré. Vous avez jusqu’aux prochain transit de Vénus pour tout préparer »

Case 2 : Le marquis est assis devant un bureau. Il écrit sur un parchemin avec une plume d’oie. Des signes astronomiques ainsi qu’un pentagramme sont visible. Une pile de documents et de livres son éparpillés dans la pièce. Sur le bureau un bâton d’encens brûle. La pièce est sombre et le Marquis s’éclaire à la bougie. Une légère fumée ambrée emplie la pièce et donne un léger voile gris aux couleurs de la case. Dans un coin près d’une fenêtre il est possible de distinguer une lunette astronomique sur un trépied

Case 3 : La porte qui donne dans le bureau est ouverte. Dans l’embrasure tenant un chandelier à trois branches la Marquise regarde sévèrement le Marquis. La fumée de son chandelier se mêle aux volutes ambrées de l’encens de la pièce et donne un léger voile gris aux couleurs de la case.
La Marquise : « Je suis désolais de vous déranger à une heure aussi tardive mais pour envoyer les invitations, je dois connaître la date exacte à laquelle vous désirez organiser vos festivités. »

Case 4 : Le marquis c’est retourné. Il a un bras sur le dossier de son fauteuil. Il regarde amusé la Marquise. La fumée ambrée de l’encens et la fumée des bougies se mêlent dans des arabesques laissant apparaître des visages féminins souriants.
Le Marquis : « Les étoiles ne mentent pas et leurs études permet d’apprendre énormément de chose. Il est ainsi facile d’anticiper certaine conjoncture qui doivent faire apparaître la plus belle des roses. »

Case 5 : La marquise est dans la pièce face au marquis les deux sont debout et un petit sourire est apparu sur le visages des deux personnes. . La fumée ambrée de l’encens et la fumée des bougies se mêlent dans des arabesques laissant apparaître des visages féminins dubitatifs.
La Marquis : « Je vois tous les jours les yeux de mes demoiselles de compagnie briller de mille feux quand vous venez m’informer de vos consignes. Elles m’ont rapportées que votre vigueur est à la hauteur de votre santé retrouvée. Je m’étonne qu'une simple rose puise encore vous attirer. »
Le Marquis : « Mais ma chère cette rose est bénie de Vénus. Il est possible qu’elle soit celle amenée à remplacer ma mère. »

Case 6 : La marquise quitte la pièce. On ne voie que son dos. Le chandelier qu’elle tient est caché par son corps. La pièce est devenue très sombre. Les volutes de fumée sont devenues des abysses sans fin.
La marquise : « Le Roi vous a déjà emprisonné pour débauche et impiété ne retombais pas une nouvelle fois dans vos errements passés »
Le marquis invisible : « 18 jours avant le solstice d’été à 20h15 c’est la date que vous désiriez connaître »

Le Marquis

Voici "le Marquis" un des nouveaux dessins de l'expo de JJ SANCHEZ.
Pour rappel
la première exposition est à la galerie Le Sens de l'Art:
c'est du Vendredi 8 Mai 2009 au Jeudi 21 Mai 2009 à la galerie Le Sens de l’Art (50 rue Gabriel Péri 93120 La Courneuve, Contact : sensdelart@laposte.net). Vernissage le 8 Mai à partir de 18h.

Le seconde exposition est à l'HOTEL DE L'INDUSTRIE:
c'est du 16 au 17 Mai 2009 à l'Hotel de l'Industie 4 place saint germain des prés Paris 6

mardi 17 février 2009

Maître des Cieux II Page 13

Page 13 : Résurrection

Case 1 : Vue de la pièce. Un voile gris recouvre les couleurs. Lucifer est assis dans son lit les yeux grands ouverts. Son teint est jaune et des cernes sont visibles. Le Marquis ressemble plus à un cadavre qu’a un être vivant mais de son être irradie une légère lumière. Les contours du marquis sont comme doublés par un très faible halo lumineux. Le prêtre a lâché son encensoir qui repend les braises sur la descente du lit. Une des bonnes s’emble s’évanouir, les autres sont sérés l’une contre l’autre. Le médecin accourt vers le lit.
Le médecin : « Ne rester pas assis ! Recouchez vous ! Apportez moi vite de l’eau chaude je dois donner au Marquis un clystère. Je dois finir d’évacuer le poison qu’il a pris »

Case 2 : Toujours un voile gris sur la case. Gros plan sur le Marquis assis dans son lit. Son visage est toujours jaune et les rides ainsi que les cernes sont très prononcées. Il a fermé les yeux et prend une grande bouffée d’aire.

Case 3 : Toujours un voile gris sur la case. Le Marquis est debout à coté de son lit. Il ne porte que sur lui une chemise de nuit blanche mais son maintien est royal et son ton est impérial. Il vient de lancer sur les braises les draps du lit pour éteindre les braises. L’aura qu’il dégage subjugue les protagonistes de la scène. Personne ne conteste sa parole.
Le Marquis : « Vous pouvez tous retourner à vos occupations. J’ai eu un petit malaise qui maintenant c’est dissipé. »

Case 4 : Toujours un voile gris sur la case. Le Marquis est debout à coté lit. Il a passé une robe de chambre rouge avec un liseré or. Quatre livres sont éparpillés sur le lit et le Marquis regarde le cinquième.
Le Marquis : « J’ai faim ! Apportez moi quelques victuailles dans la bibliothèque. Je dois y faire des recherches »

Case 5 : Toujours un voile gris sur la case. Le Marquis est assis à une table d’étude dans la bibliothèque du chateau. Il regarde un livre en mangeant une cuisse de poulet. Un grand nombre d’assiettes et de plats sont entassés et se mêlent aux livres. Le Marquis n’a plus de cerne et son teint est redevenu blanc.

lundi 16 février 2009

Maître des Cieux II Page 12

Page 12 : Possession

Case 1 : La procession arrive au château. C’est plus une très grande demeure à deux étages qu’un château médiéval. Il y a devant un double escalier qui permet d’arriver à la porte principale. Les villageois sont dans la cour et regardent le prêtre et les deux enfants de cœurs monter les marches. En haut en pleur une gouvernante attend le prêtre. Lucifer est en bas il regarde le toit du château. Juste au dessus du toit du château un ange emporte l’âme nue du marquis. C’est un homme d’une quarantaine année avec les cheveux mi long légèrement ondulés et une barbichette. L’ange a les ailes déployées et tient avec ses deux mains le marquis sous les bras.

Case 2 : le prêtre est dans la grande chambre du Marquis. Trois des domestiques sont à l’entrée de la pièce en pleures. Lucifer regarde en se plaçant juste derrière légèrement sur le coté. Il est possible de remarquer qu’il ne touche pas le sol. Lucifer a un regard énigmatique. Il se pose déjà des questions. Le Marquis est allongé dans un grand lit qui possède des proportions hors norme. Il est possible d’y être a cinq sans problème. De grands miroirs sont visibles dans toute la pièce et sur le coté plusieurs canapés font face à une magnifique cheminée. Les grandes fenêtres sont cachées par des tentures rouges sang épaisses et brodés de fils d’or. Des candélabres éclaires la pièce. Il est possible d’apercevoir une pile de cinq livres sur la table de nuit à coté lit. Un Médecin est au chevet du Marquis. Le médecin a tourné la tête vers le prêtre.
Le médecin : « Vous arrivez trop tard, Le marquis vient juste de s’éteindre. N’ayez aucun remords, le connaissant il n’aurait pas voulu vous écouter. »
Le prêtre : «Comment un homme que la nature et la fortune ont comblées de leurs dons a pu gâcher sa vie de la sorte. Quelle triste fin. »

Case 3 : Gros plan sur Lucifer. Lucifer regarde sa plaie au bas ventre. Une étincelle brille dans ses yeux. Derrière lui la tenture rouge sang brodée de fils d’or encadre son visage. La lumière des candélabres donne à la scène une impression d’invocation.
Lucifer : « La prophétie est en marche autant essayer de nouvelles expériences avant notre disparition »

Case 4 : Lucifer s’approche du corps du Marquis. Le médecin c’est levé pour sortir. Le prêtre lui est face au Marquis au pied du lit. Il a pris l’encensoir de la main de l’enfant de cœur et une légère fumée emplie la pièce. Lucifer a posé sa main sur l’épaule du Marquis. Comme pour la possession du paysan une fusion est déjà commencée au niveau de la main.
Le prêtre : « Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car pécheurs impuissants nous t'adressons cette supplication : ô Maître, aie pitié de nous»

Case 5 : Gros plan sur le lit et le corps du Marquis. Il se cambre comme soumis à un électrochoc. Un signe mystique en forme d’Ankh apparaît sur le front du marquis en or brillant. Cela peut être pris pour une croix mais c’est bien un Ankh avec la boucle sur la partie haute. Les volutes d’encens flottent dans l’aire et dessines les yeux d’une femme.

dimanche 15 février 2009

Maître des Cieux II Page 11

Page 11 : Le Marquis

Case 1 : Gros plan sur une jeune et jolie servante. Elle est habillée avec des vêtements de qualités prouvant qu’elle travail pour une famille disposant de moyen et n’étant pas chiche avec ses employés. Elle est affolée et court pour traverser la place du village qui est toujours plongée dans une lumière orangée.
La servante : « Mon père ! Mon père ! Le Marquis se meure ! »

Case 2 : Gros plan sur la place du village qui est toujours baigné par la lumière orange. Un cercle c’est formé autour du père et de la jeune servante devant la place de l’église.
Le père : « Voyons ma fille, le Marquis et un homme dans la force de l’age, sa vigueur n’a d’égale que sa fouge. Nous savons tous ici qu’il lui reste de nombreuse années à vivre »
La servante : « Mon père, le Marquis est adepte de bonbons à la cantharide. Il en a fait une consommation importante ses derniers temps bien que l’apothicaire l’ai averti que cela pouvais le tuer ! »

Case 3 : Gros plan sur le père qui tient servante avec ses deux mains face a lui. Il est furieux.
Le père : « Tu aurais du m’avertir qu’il continuais à prendre ce poison. J’aurais demandé à l’apothicaire d’arrêter de lui fournir ! Maintenant cours lui demander s’il existe un antidote et rejoins nous au Château »

Case 4 : Vue de dos d’un cortége d’homme et de femme qui suivent le père de la paroisse. Ils sont sur une route qui sillonne les champs pour arriver à un petit château entouré de bois. Avec la nuit qui tombe et les nuages dans le ciel l’ensemble peut donner l’impression d’un groupe de fournis descendant du ventre d’une femme pour arriver dans sa région pubienne. Le père a revêtu sa robe de cérémonie et deux enfants de cœurs le suivent juste derrière lui, l’un d’eux a un encensoir et une légère fumée en sort. Il est possible de voir Lucifer à quelque pas derrière le prêtre.

samedi 14 février 2009

Maître des Cieux II Page 10

Page 10 : Jugement

Case 1 : Une procession c’est engagé dans les couloires de l’empyrée. Jéhovah précède la foule composée des Célestes et des Cœurs Noirs. Le long des couloires des fenêtres laisse apparaître le ciel noir constellé des éclaires. Il est possible de voir des Célestes avec la tache de sang au bas de leur ventre et la main droite des Coeurs Noirs fume comme une allumette qui vient de s'éteindre.

Case 2 : Jéhovah arrive devant le seuil de Khara. La porte en forme de spirale suinte de sang. Les mures sont blanc de marbre veinés de rouges. Jéhovah c’est arrêté devant et lève sa main droite.
Jéhovah : « Seuil cosmique du ventre de toute vie ! Ouvre-toi ! Je te l’ordonne ! »

Case 3 : On arrive dans la grande salle de cérémonie ou Khara donne naissance aux nouveaux céleste. Khara est dos au mur les mains sur son ventre qui a été poignardé par Astaroth. Toute trace de vie a quittée Khara mais il est encore possible de voire des volutes de sang sortir du ventre de Khara. Un sang rouge métallique s’échappe de son cadavre comme la fumée de la bouche d’un fumeur. Un léger brouillard rouge a rempli la partie haute de la pièce ou les volutes de fumée sanguine laissent apercevoir Khara sous sa forme spirituelle. Dans un coin Astaroth est prostré il tient la dague des dieux dans ce qu’il lui reste de main. Car la main gauche d’Astaroth n’est plus qu’un moignon noirci qui ressemble à une pince de crabe.
Astaroth : « Lucifer ! C’est Lucifer ! Oui c’est bien Lucifer ! Lucifer…. »

Case 4 : Jéhovah c’est placé devant le corps de Khara. Il regarde la foule des Célestes et des Cœurs noirs. Le brouillard ne c’est pas dissipé. Dans le brouillard la forme de Khara a l’aire d’attendre les paroles de Jéhovah. Deux célestes soutiennent à genoux face contre terre Astaroth. Il est face à la foule.
Jéhovah : « Comme chacun peut le constater l’esprit d’Astaroth a sombré dans la folie, nous ne connaîtrons jamais la raison de son geste. J’aurais voulu appliquer la Loi du Talion mais depuis le commencement des temps il est interdit de tuer les simples d’esprit, tu es donc banni de l’empyrée. Pour rappeler la vilenie de ton acte ta main gauche aura l’aspect du serpent. Pour que tu ne puisses pas te cacher et que l’on te reconnaisse en tout circonstance, ton corps dégagera une odeur fétide. »

Case 5 : Gros plan sur Astaroth. Il regarde sa main en forme de serpent. Sa peau est recouverte de pustules. Il est entouré par un halo de lumière qui forme que prison autour de lui. Le sol sous ses pieds a la transparence d’une vitre. On y distingue les volutes noires qui entourent l’empyrée. La partie basse de son corps est comme aspirée par le trou.
Astaroth : «Jéhovah ! C’est Lucifer ! Elle régnera pour les siècles des siècles ! Lucifer ! Oui Jéhovah c’est bien Lucifer ! »

vendredi 13 février 2009

Maître des Cieux II Page 9

Page 9 : Apocalypse

Case 1 : Vue de l’extérieure du sacro-saint du ciel. Les volutes de nuages entourant la demeure céleste de l’empyrée commencent à virer au noir. Les oiseaux du destin se sont regroupés et forment une immense spirale au dessus du bâtiment principale. Des éclaires déchirent les zones obscures des nouveaux nuages.

Case 2 : Vue de la salle du trône de Jéhovah. Une partie de la cour est présente et regarde l’obscurité envahir l’empyrée. Du trône vide s’échappe des éclaires et des coups de tonnerre.
L’ensemble des Célestes et des Cœurs noirs regardent le trône. Une tache rouge commence à apparaître au bas de leur ventre des Célestes et la main gauche des Cœurs noirs fume et prend une teinte noirâtre.
Les Célestes : « Khara ! Khara se meure !»
Les Cœurs noirs : « Astaroth ! Tu nous a tous maudis ! »

Case 3 : La terre. Le soleil et masqué par des nuages. L’ensemble donne au ciel l’image d’une femme enceinte avec un gros ventre et des gros seins. Le ventre masque le soleil. Le soleil donne au ventre une rougeur couleur sang. Sur la petite place du village un grand nombre de villageois regardent le phénomène. Dans un coin il est possible de voir Lucifer.

Case 4 : Lucifer est visible de face. Derrière lui l’église et un grand nombre de villageois a genoux qui prient. Lucifer regarde son bas ventre avec sa tache rouge.
Lucifer : « Il a fini par la tuer ! La prophétie doit s’accomplir. L’empyrée va disparaître entraînant dans sa chute les cœurs corrompus et faisant périr les cœurs purs.

Case 5 : Jéhovah est apparue au bas de son trône. Il a les bras au ciel. Jéhovah et le seul Céleste a ne pas être marqué par la tache de sang.
Jéhovah : « Mes frères. Nous devons tous aller à la salle des naissances et découvrir ce qui est arrivé à Khara notre mère. Si comme nous l’avons tous ressenti Astaroth a commis l’impardonnable, mon courroux s’abattra sur lui »

jeudi 12 février 2009

CAMILO III

Ci-dessus dessin de Camilo de JJ SANCHEZ avec une colorisation d'Artno.
Ci-dessous le résumé du tome I, II et III.

Camilo Empereur tyrannique de la galaxie des 1000 mondes est depuis 200 ans en guerre contre une coalition de peuples dirigés par le triumvirat des Chaarun.

Lors du premier opus, Camilo découvre une matière pouvant anéantir l’armada ennemie. La nouvelle arme explose lors de la bataille finale blessant gravement Camilo et projetant son esprit dans un monde parallèle.

Le second opus peut s’apparenter à une épreuve initiatique imposée à Camilo par ses ancêtres. Pour quitter ce monde médiéval, il devra prendre conscience de l’importance de gouverner pour le bien de son peuple et non pas pour son seul bénéfice.

Le troisième opus se décompose en quatre mouvements.
Le premier mouvement correspond au réveil de Camilo. Camilo sort du coma provoqué par l’explosion de l’arme absolue du tome 1. Il s’éveille aussi à la conscience de ses ancêtres qui commencent à lui parler et à le guider. Il va apprendre la déroute de son armée et la perte de son empire. Seule sa planète natale lui reste fidèle. Ne disposant d’aucune force militaire à opposer aux Chaarun, il décide d’aller chercher des troupes sur un autre monde.

Dans ce second mouvement, Camilo doit trouver une force d’attaque. Il décide d’agir vite et part avec sa garde rapprochée pour la planète Juan Fègole. Bien qu’étant depuis peu sous protectorat Chaarun, les différentes factions d’homme lézard ont gardé un code des lois se basant sur la voie du guerrier. Camilo va intriguer, il utilisera la corruption, l’intimidation, la force, la ruse, le sexe et la trahison pour devenir le commandant en chef de la flotte de vaisseaux impériaux Itzar.
Camilo a trouvé une flotte d’intervention rapide mais pour prouver sa supériorité militaire sur l’ensemble des peuples des 1000 mondes, il doit remporter une grande victoire sur les troupes Chaarun. Il va donc trouver le peuple nain des Warfds et joue sur l’orgueil du vieux roi pour lui faire engager son vaisseau amiral.

Les pièces sont en place. Le troisième mouvement qui relate la confrontation de Camilo aux Chaarun peut commencer. Camilo attaque la flotte impériale Chaarun. L’effet de surprise et la supériorité des armes des troupes de Camilo transforme cette bataille en déroute pour la flotte impériale Chaarun. Camilo connaît le mode de pensée des Chaarun, il sait qu’ils ne pourront pas rester sur une défaite et laisser Camilo reprendre un peu de son prestige. Les Chaarun envoient donc l’ensemble de la 6° flotte pour anéantir l’armée de Camilo. Il simule sa mort dans l’explosion de son vaisseau amiral pour obliger le triumvirat Chaarun à se découvrir.

Le quatrième mouvement pourrait s’appeler révélation. Les Chaarun veulent assoir définitivement leur position sur la domination des peuples des 1000 mondes. Ils décident d’en finir avec la lignée des Empereurs Hamarkhis. Ils partent kidnapper le fils de Camilo qui doit passer une épreuve initiatique pour être proclamé Empereur des 1000 mondes. Camilo profite de cette épreuve pour mettre la main sur le triumvirat des Chaarun et retrouver sa place d’Empereur incontesté des 1000 mondes.

Maître des Cieux II Page 8

Page 8 : Parricide

Case 1 : Vue de la salle de la dague. Les couleurs et le cadre sont normaux. Astaroth regarde la dague qui dégouline du sang du gardien. Les yeux d’Astaroth sont rouge sang et brillent. Un portail de lumière est apparu à coté gardien.
Astaroth : « Comment Jéhovah a-t-il pu rendre une telle arme. Avec elle je pourrais être le maître des cieux »

Case 2 : Astaroth s’approche du portail. Il regarde a travers. On distingue une salle avec de nombreux piliers en forme de céleste. Et de nombreux bas-reliefs sont visibles. Ils représentent la naissance des célestes par Khara.
Astaroth : « Que fait Lucifer dans le sanctuaire de Khara ? »

Case 3 : Astaroth arrive dans la grande salle de cérémonie ou Khara donne naissance aux nouveaux céleste. On regarde par les yeux d’Astaroth la case est donc difforme et les couleurs sont toutes dans les rouges. Des gouttes de sangs dégoulinent devant les yeux d’Astaroth. Astaroth voit trouble. Il ne sait pas exactement ou est Lucifer est Khara. La base des deux est floue et il n’est pas possible de savoir si l’un est devant l’autre ou si les deux ont fusionnés. A partir du torse les deux sont enlacés comme des amants. Les bras de Lucifer entourent le torse de Khara et Khara a son visage blotti contre Lucifer.
Astaroth : « Arrêtez ! Vous êtes immondes ! »

Case 4 : On regarde toujours par les yeux d’Astaroth. Khara et Lucifer regardent Astaroth. Il est toujours difficile de définir clairement quel partie de corps appartient à l’un ou à l’autre tout est confus et les couleurs rouge sont encore plus présentent. Des gouttes de sangs continuent à suinter sur les yeux rendant la case difficilement lisible. Khara et Lucifer ont une expression d’ahurissement.
Khara : « Que viens tu faire ici mon fils ? »
Lucifer : « Que viens tu faire ici mon fils ? »

Case 5 : On regarde toujours par les yeux d’Astaroth. Il se jette sur Lucifer avec la dague des Dieux à la main. Il est difficile de savoir qui retient Astaroth par ses mains Khara ou Lucifer. La vision brouillée d’Astaroth rend difficilement compréhensible la scène. Seul la tête de Khara et de Lucifer sont clairement identifiable le reste de leur corps sont comme amalgamés.
Khara / Lucifer : « Que fais-tu ? Arrête ! »

Case 6 : On regarde toujours par les yeux d’Astaroth. Il vient de poignarder le corps de Lucifer / Khara au bas ventre. Le visage de Lucifer et Khara sont l’un contre l’autre pratiquement fondu l’un dans l’autre. La vision et très brouillée sur des ton rouge proche du noir. Astaroth a réussi a poignarder le corps de Lucifer / Khara mais il tombe dans l’inconscience juste après son acte
Lucifer / Khara : « La prophétie ! Oui c’est bien la prophétie qui te guide. Je ne te blâme pas, derrière toi je vois bien la main de Jéhovah. Mais par ton geste c’est les Cœurs Noirs qui seront bannis des Cieux. Ainsi a parlée la prophétie»

mercredi 11 février 2009

Maître des Cieux II Page 7

Page 7 : Proposition

Case 1 : Astaroth est vue de face il porte la coupe à sa bouche. Il est possible de distinguer plus précisément la coupe et les dessins dessus. C’est un roncier avec ses épines qui entoure la coupe. Derrière lui Jéhovah avec un œil qui brille et un sourire malicieux, susurre à l’oreille d’Astaroth.
Jéhovah : « Justement. Tu connaît comme moi le moyen de faire avancer les choses. »

Case 2 : Astaroth et Jéhovah se font face. Astaroth a un visage sévère. Il a déjà saisi la portée de la proposition de Jéhovah. Il fait l’analyse des possibilités.
Astaroth : « Seul la Dague des Dieux peut annihiler Lucifer. Si tu me la donnes les Célestes risqueraient de considérer cet acte comme contre nature et tu affaiblirais ton autorité. Mes recherches pour la trouver sont restées infructueuses. »
Jéhovah : « Il te faut donc l'emplacement de la dague. Je peux te le donner et je peux aussi t'offrir le moyen d’atteindre rapidement Lucifer. Mais tu dois faire vite car après Lucifer aura pris ses dispositions et tu ne pourra plus l’atteindre»

Case 3 : On regarde Jéhovah par les yeux d’Astaroth. Le cadre de la case et le bord du cadre sont légèrement vagues. Les couleurs de la case sont légèrement plus sur le rouge comme si un léger voile rouge recouvre la vision d’Astaroth. Derrière Jéhovah il est possible de voir une porte qui brille de mille feux qui vient d’apparaître.
Jéhovah « Cette porte va t’amener directement à la salle de la Dague. Tu devras faire attention au gardien. Il a la faculté d’ouvrir des portails pour attaquer sa proie par derrière. »
Astaroth « Après avoir tué le gardien comment dois-je faire pour trouver Lucifer ? »

Case 4 : On regarde le portail par les yeux d’Astaroth. Astaroth c’est approché du portail lumineux. Il voie au travers la salle où repose la dague des dieux. La salle est baignée dans une lumière rouge sang. Le cadre de la case n’existe plus et les bords sont rouges. Jéhovah est visible en partie derrière le passage il tient le passage comme s’il tenait un miroir. Il a un grand sourire. Jéhovah a une couleur de peau rouge et ses vêtements sont tous dans des tons rouges.
Jéhovah. « Le gardien mort une porte dimensionnel apparaîtra. Il te suffira de penser à Lucifer quand tu traverseras le portail. Tu te retrouvera dans la pièce où réside Lucifer»

Case 5 : On regarde la Dague des yeux par les yeux d’Astaroth. Le cadre et la case on une couleur de sang qui dégouline. Astaroth à la dague dans la main il la regarde. La dague suinte du sang. Une forte lumière éclaire le dos d’Astaroth. L’ombre que projette Astaroth est visible sous la dague.
Astaroth : « Je vais enfin pouvoir éprouver les plaisir qu’offre la dague Sacrée, la dague des Dieux »

Case 6 : La case est une sanguine. Tout est en rouge et l’ensemble de la case semble pleurer du sang. Astaroth exécute un retournement il frappe avec la dague sans même regarder ou il frappe. Il sait que le gardien est derrière lui et qu’il va l’attaquer. Justement derrière Astaroth le gardien qui ressemble à une énorme panthère avec des tentacules qui sortent de ses épaules. Le gardien est cueilli par la dague en plein vol.

mardi 10 février 2009

Maître des Cieux II Page 6

Page 6 : Alliance.

Case 1 : Jéhovah sort du mur et se retrouve dans la salle du trône. Il est calme et résolue. Par la porte il est possible d’apercevoir une partie de l’eden.

Case 2 : Jéhovah s’est installé sur son trône. Il a un petit sourire sadique.
Jéhovah : « Chambellan ! Chambellan Jhirius ! »

Case 3 : Le premier chambellan Jhirius se présente dans la salle du trône. Il apparaît en étant courbé, le regard vers le sol. les sept torches ardents brillent de milles feux.
Le chambellan : « Seigneur que voulez vous ? »
Jéhovah : « Convoquez moi immédiatement Astaroth. Une fois introduit dans mes appartements je ne veux être déranger sous aucun prétexte. Je ne tolérerais aucun manquement à cet ordre ! »

Case 4 : Vue de Jéhovah dans ses appartement il a dans sa main une petite coupe décorée avec des veines et des volutes pouvant faire penser à un tourbillons de feuilles. C’est un somptueux salon avec des meubles et des bibliothèques le long des murs. Ils ont tous des formes nébuleuses laissant supposer qu’ils renferment des trésors. Une table de salon est installée face à un feu ou les flammes ressemblent à des fées tournoyantes sur les bûches. Sur la table il y a un flacon avec les mêmes motifs que celui du verre. Un verre vide est aussi présent à coté de la carafe.

Case 5 : Le sous-chef cœur noir rentre dans le salon privé de Jéhovah. Il a le visage sévère il se demande pourquoi Jéhovah le convoque. Jéhovah lui est rayonnant il accueille avec empressement le cœur noir.
Jéhovah : « Mon cher Astaroth, nous devons discuter sur votre nomination à la tête des Cœurs Noirs »

Case 6 : Jéhovah sert un verre à Astaroth. Il a une expression neutre qui n’exprime ni joie ni peur ni colère. Derrière lui Astaroth regarde par-dessus l’épaule de Jéhovah. Il vérifie que Jéhovah n’incorpore rien dans son verre.
Astaroth : « Lucifer ! Lucifer est le leader tout désigné des Cœurs noirs. Même absent de l’empyrée, il nous faudra attendre la fin des 1000 cycle pour que Khara notre mère à tous fasse naître un nouveau maître »

ALIOCAN


Trouvé sur le site d'Art-no le coloriste de JJ SANCHEZ une planche d'Aliocan. Merci a JJ SANCHEZ pour le scan en haute résolution. Le Scan de JJ SANCHE a pour titre P1. C'est donc bien la première page d'une nouvelle BD de JJ SANCHEZ qui comme Camilo est de type Science Fiction.

Art-no le site



Ajout dans la partie lien, du site de Art-no le coloriste de Camilo, Camilo II, Les Saltimbanques du Fluide et du Projet Aliocan qui est un nouveau projet de JJ Sachez que l'on ne connaissait pas

lundi 9 février 2009

Nouveau site de JJ SANCHEZ



JJ Sanchez vient de créer un nouveau site "Alienoïde Monstre et compagnie" actuellement seul la première planche de Plein Pouvoir y est visible mais JJ Sanchez a l'aire de vouloir nous dévoiler une partie de l'histoire. Actuellement les seules informations provenaient de l'analyse de la première planche et des dessins préparatoire que JJ Sanchez nous avait très amicalement fait passer.

Maître des Cieux II Page 5

Page 5 : Eden

Case 1 : Jéhovah est assis sur son trône céleste. Il a devant lui Astaroth le sous chef des cœurs noirs. Il est possible de distinguer les sept torches ardents représentant les sept Esprits de Jéhovah. Jéhovah se tient la tête comme s’il souffrait d’un violent mal de tête. Il est possible de voir les conseillés de Jéhovah en retrait derrière le trône.
Astaroth : « Les cœurs noirs veulent conserver les dispositions prisent avant le regrettable incident avec notre Maître. Lucifer n’étant pas présent mon autorité n’est pas remise en cause. »
Jéhovah entend dans sa tête : « Lucifer… Lucifer… J’ai été possédé par Lucifer »
Jéhovah dit : « Lucifer ! Lucifer je ne fais qu’entendre Lucifer. Je suis le seigneur des célestes et c’est lui qui est le sujet de conversation de la cour ! »

Case 2 : Jéhovah se lève de son trône. Il est furieux. L’ensemble des protagonistes sont crispés. Bien que Jéhovah est le maître des cieux depuis peut de temps tous ont déjà appris à redouter ses colères.
Jéhovah entend dans sa tête : « Lucifer… Lucifer ma maudis ! »
Jéhovah dit : « Laissez moi seul. Je dois réfléchir dans le calme »

Case 3 : Jéhovah se dirige vers un mur et le touche avec sa main droite. Une porte commence à apparaître. La porte donne l'impression de se dilluer dans le mur. Le coin supérieur gauche laisse déjà échapper une lumière éclatante.

Case 4 : Jéhovah est vue de dos. Il vient de traverser la porte qui est visible comme suspendu dans l’aire sur une petite colline verdoyante. Le paysage qui s’ouvre devant les yeux de Jéhovah est féerique. Tout est verdoyant et de nombreux arbres fruitiers sont visibles. C’est le paradis et des fées ainsi que des animaux féeriques sont visibles. Il y a des centaures, des fées, des lutins etc… Le soleil brille, le ciel est bleu sans aucun nuage. Une légère brise agite les cheuveux de Jéhovah.
Texte d'ambiance: « Il fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. »

Case 5 : Jéhovah vue de dos. Il est face à un arbre avec des fruits en forme de très grosse poire. Sur les poires il est possible de distinguer comme des scènes de la vie terrestres.
Jéhovah: « Voila l'arbre de la connaissance »

Case 6 : Vue de la main de Jéhovah. Il a une énorme poire dans sa main. Il est possible de voir une vue de l’église ou l’humain confesse sa possession par Lucifer. Lucifer est toujours aussi intéressé par les tableaux le long des murs latéraux. La vue de l’église est réalisée à partir de l’œil de Jéhovah qu’il y a en haut du cœur principal de l’église.
Jéhovah : « Voila donc ce qui me donnait la nausée. Notre cher frère vient donc de découvrir notre petit secret. »

dimanche 8 février 2009

Maître des Cieux II Page 4

Page 4 : Religion

Case 1 : Vue du ciel. La place du village pavé. Le paysan la traverse pour rentrer dans l’église. Les villageois le regardent. Derrière à plusieurs pas Lucifer suit le paysan. Personne ne remarque Lucifer
Le paysan : « Possédé ! J’ai été possédé par Lucifer ! »

Case 2 : Vue des yeux du paysan. Il regarde l’église devant lui mais la possession de Lucifer lui a modifié ses perceptions. Il aperçoit donc l’église comme s’étirant a l’infini. Et les couleurs lui apparaissent comme vives. Il ne perçoit plus le monde avec le voile gris et cet afflux d’informations perturbe ses sens.
Le Paysan : « Maudis! je suis maudis! Lucifer ma maudis! »

Case 3 : le paysan rentre dans l’église, il a une vue sur l’autel et au dessus le cœur de l'église. Une représentation de l’alfa et l’oméga brille de mille feu. Juste au dessus l’œil de Jehovah est visible dans un triangle. Le cœur donne l’impression d’illuminer toute l’église.
Le Paysan : « Je suis maudis, c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute »

Case 4 : Vue du haut de l’église le paysan c’est couché en croix dans le transept face à l’autel. Lucifer est au fond de l’église et regarde comme subjugué l'église.

Case 5 : Gros plan sur le père prieur de l'église. Il sort d’une porte latérale. Il a sur lui une robe simple sans aucune décoration :
Le père : « Que t’arrive tu mon fils. Jean-Jacques, seul les fils du démon sont corrompus au point d'être maudis »

Case 6 : Vue de dos de Lucifer il regarde un des tableaux sur les bas cotés de l'église. On y voit Jéhovah bénir les humains qui sont en prière et les cœurs noirs qui tourmentent les humains qui sont dos à Jéhovah.
Lucifer : « Voila donc l’arrangement que Jéhovah avait avec les cœurs noirs. Lui augmente son Subiatha grâce aux prières des humaines et les cœurs noirs eux profitent de la peur des humains pour acroitre leurs pouvoir »

mercredi 4 février 2009

ROI / DAME de Coeur

Voici un des dessins de l'expo de JJ SANCHEZ. Cela laisse présager plein de bonne chose
Pour rappel c'est du Vendredi 8 Mai 2009 au Jeudi 21 Mai 2009 à la galerie Le Sens de l’Art (50 rue Gabriel Péri 93120 La Courneuve, Contact : sensdelart@laposte.net)

lundi 2 février 2009

Maître des Cieux II Page 3

Page 3 : Illumination

Case 1 : Lucifer a pris possession du cops du paysan. Il a lâché les rênes de son attelage de labour et regarde l’âme de l’homme a cotée de lui qui semble perdu. L’ensemble des couleurs a comme pris un voile gris. Lucifer ne regarde plus le monde à travers ses yeux mais à travers les yeux de ce paysan. Il est comme étourdit pas le changement de perception.
Lucifer : « Quel est cette malédiction. Nö tu me joues un bien mauvais tour ! »

Case 2 : Vision de Lucifer et de l’humain dans le champ. En haut dans le ciel un ange est apparu. Lucifer regarde l’esprit de l’homme il voit apparaître dans le ciel l’ange céleste qui vient chercher l’âme du paysan. Tout est gris. Seule l’âme de l’homme et l’ange sont encore dans des couleurs flamboyantes. Lucifer attrape l’âme de l’homme.
Lucifer : « Tu m’a l’aire bien faible sans ton enveloppe physique. Ton existence est t elle si fragile qu’il te soit impossible de dissocier l'esprit de ton corps ? N’avez-vous rien appris lors de votre éduction. ? »

Case 3 : Lucifer fait fusionner l’âme du paysan à son corps. Lui est expulsé du corps de l’humain. L’ange regarde en flottant juste au dessus du corps de l’humain. Les couleurs sont de nouveau brillantes.

Case 4 : Lucifer regarde l’ange qui est toujours placide. L’humain derrière regarde ses mains. L’humain fait une tête d’ahuri. Il est possible de remarquer qu'une partie des rides de l'homme ont disparues.
Lucifer : « Tu peux partir. Personne ne fera l’ascension »
L’homme : « Lucifer ! J’ai été possédé par Lucifer ! »

Case 5 : L’ange repart au ciel et l’homme court vers le village. Lucifer reste interloqué. Comment cet humain qui ne connait rien à la dissociation de l’esprit et du corps a reconnu Lucifer lors de son échange d’âme.
Lucifer : « Ce monde n’a pas fini de me surprendre ! »